Protocole : quelques semaines pour discuter des 5 ans à venir

13-11-2019

Le 6 novembre 2019 s’est tenue la toute première réunion plénière protocolaire. Une version 0 du protocole était diffusée quelques heures seulement avant cette réunion. Pour ne citer que 2 points particulièrement critiques, le maintien de la DGAC unie dans la fonction publique d’État n’est pas encore acté et le chapitre 2 relatif aux effectifs est «réservé» à ce stade

Publications assoc|iées

Dans la V0 du protocole, l’administration a dévoilé ses orientations stratégiques pour chaque direction. Passé les ambitions, les jolies tournures de phrases et les déclarations de bonnes intentions, l’avenir des filières support semble se résume à un mot : « réorganisaion ». Vous reprendrez bien un peu de cette potion magique ?
Le 6 novembre 2019 s’est tenue la toute première réunion plénière protocolaire. Une version 0 du protocole était diffusée quelques heures seulement avant cette réunion. Pour ne citer que 2 points particulièrement critiques, le maintien de la DGAC unie dans la fonction publique d’État n’est pas encore acté et le chapitre 2 relatif aux effectifs est «réservé» à ce stade
Ce Comité Technique à l’ordre du jour léger a surtout permis au Directeur de faire la promotion d’un futur protocole qui devrait, à l’entendre, de nouveau résoudre tous les problèmes de la DSNA. Mais les mesures que l’on voit poindre ont prouvé qu’elles étaient inefficaces : aujourd’hui, plus que jamais, ce sont des ressources humaines dont la DGAC a besoin. Lire la suite en