Service minimum et déclaration préalable = double peine

Une association de compagnie aérienne fait pression à tous les niveaux pour réduire le droit de grève des personnels de la DSNA. Un service minimum est déjà en place à la DGAC depuis 1984, ajouter une déclaration individuelle préalable de participation au mouvement constitue une double peine inacceptable.
Les contrôleurs sont les premiers concernés mais l’ensemble des agents le sera si cela était mis en oeuvre.
L’USAC-CGT s’est rapprochée des syndicats CGT représentatifs des personnels des compagnies aériennes et publie cette communication commune.

03/02/2017
Télécharger le(s) document(s)