Historique

L'USAC-CGT défend les personnels depuis près de 50 ans !

 

Après la 2° guerre mondiale un syndicat CGT (Syndicat National de la Sécurité Aérienne et des Télécommunications) s'était créé au SGACC (ancienne appellation de la DGAC). Suite aux divisions issues de la création de FO en 1948, aux poursuites engagées contre les militants CGT pendant la "guerre froide" et la guerre d'Indochine mais aussi suite à des dissensions internes le syndicat CGT s'était affaibli. En 1953 un certain nombre d'adhérents CGT rejoignent un syndicat autonome qui devient le plus important de la navigation aérienne.

Dans un contexte difficile (nombreuses luttes, réquisitions gouvernementales, etc.) les représentants de quatre syndicats du SGAC (autonome, CGT, FO et CFTC) décidèrent en 1954 de fusionner afin de mettre en place un syndicat beaucoup plus puissant regroupant l'ensemble des personnels de l'aviation civile; ils estimaient que l'Union Syndicale de l'Aviation Civile autonome était la meilleure solution pour rassembler les agents, les mobiliser et les faire agir.

L'expérience de plusieurs années a montré que les choses n'étaient pas si simples: dans une période de mouvements durs dans l'aviation civile (55 jours de grève en 1955 !) les interrogations ou le désarroi qui pouvait en découler empêchait de bien définir les objectifs revendicatifs et de faire la clarté sur les solutions à apporter. Par ailleurs dans un contexte de fortes actions des travailleurs du secteur public pour l'amélioration du pouvoir d'achat cette unité apparente, malgré sa générosité sa combativité et son sens de la solidarité, s'opposait à de plus grandes convergences revendicatives avec les autres fonctionnaires.

Aussi les responsables de l'U.S.A.C. furent amener à s'interroger sur la meilleure stratégie syndicale à mener : continuer à mener des luttes sectorielles coupées pour une part des réalités du mouvement social de l'époque ou bien s'allier aux autres travailleurs dans une confédération pour donner plus d'efficacité aux luttes. C'est cette 2° solution qui fut choisie par 77,8 % des mandats lors du 3° congrès de l'USAC qui décida de rejoindre la CGT le 12 décembre 1957. Cette adhésion n'allait pas, bien sûr, "tout régler d'un coup" mais elle jetait les bases d'une activité syndicale plus large et plus efficace même si par la suite d'autres syndicats FO et CFTC se recréèrent.


La situation de divisions syndicales issue de cette époque existe toujours, complexifiée par la création de syndicats autonomes dans plusieurs corps de la DGAC dans les années 80.  Affilié à l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires l'USAC-CGT était restée un "syndicat national" non fédéré; suites aux longues grèves de 1978 et 1979 et à l'aide apportée par les différentes composantes de la CGT, l'USAC-CGT rejoindra en janvier 1983 la Fédération des Transports CGT (motion du 13° congrès).

Dernière évolutions :

  • affiliation à la FNTEi (pour les adhérents OE) en 2005
  • changement d'affiliation fédérale en 2013 (FNST vers FNEE pour les adhérents non-OE).

L'USAC-CGT syndique l'ensemble des personnels travaillant à la DGAC (fonctionnaires, ouvriers d'Etat et contractuels). Elle est actuellement la 1ère organisation syndicale représentative des personnels de la DGAC, depuis plusieurs élections.


Pour plus d'informations sur l'histoire de l'USAC-CGT, consultez notre publication
"50 ans de syndicalisme dans l'aviation civile"

ainsi que le travail de François ANCELIN