La DGAC est une administration, cela veut-il dire que c'est l'impôt qui finance ses activités ?

Non. La DGAC n'est absolument pas alimentée par l'impôt, mais est intégralement financée sur le budget annexe « Contrôle et exploitation aériens ». Ce budget n'est en aucun cas alimenté par l'impôt.
Les passagers et les opérateurs aériens acquittent plusieurs taxes et redevances qui sont les sources de revenus de la DGAC.
A titre d'exemple, la redevance de contrôle en route (payée par les compagnies à une agence européenne pour les avions en croisière survolant le territoire métropolitain) représente environ 40% des ressources de la DGAC.