Sortir de sa bulle

Compte rendu du Conseil commun de la Fonction publique du 9 mars 2018

(UGFF) - jeu, 15/03/2018 - 13:56

Olivier Dussopt qui présidait la séance a rappelé que le président de la République a décrété la cause des femmes et de l'égalité professionnelle, grande cause nationale…. Il a ensuite annoncé que la circulaire contre les violences sexistes et sexuelles est en cours de publication.

Il a par ailleurs confirmé que l'agenda social traiterait en priorité de la politique d'emploi des personnes handicapés, une première réunion se tenant le 19 mars. Les premières mesures seront intégrées dans le projet de loi relatif à l'avenir professionnel et seront examinés au CCFP du 27 mars.

Pour en savoir plus, lire le compte-rendu CGT

Catégories: Sortir de sa bulle

Cour nationale du droit d'asile : une lutte exemplaire !

(UGFF) - mer, 14/03/2018 - 17:23

Après 28 jours d'une mobilisation exemplaire, un protocole d'accord, suspendant la grève, a été signé le 12 mars entre le Conseil d'Etat, la direction de la CNDA et l'intersyndicale UNSA, FO et CGT.

Engagé depuis le 12 février ce conflit était d'abord motivé par le projet de loi dit « asile et immigration », présenté par Gérard Colomb au Conseil des ministres du 17 février et pour lequel le gouvernement a engagé la procédure accélérée devant le Parlement. L'action déterminée des personnels de la CNDA a ainsi permis d'attirer l'attention des médias et de nos concitoyens sur ce texte qui, s'il était adopté, remettrait gravement en cause le droit des demandeurs d'asile.

Pour en savoir plus, lire le communiqué commun UFSE-CGT/CGT-CNDA

BD « Chroniques d'une juridiction en grève »

Catégories: Sortir de sa bulle

Réunion à la DGAFP du 13 mars : le pire se confirme

(UGFF) - mar, 13/03/2018 - 19:53

Programmée récemment, une réunion avait lieu ce matin à la Direction Générale de l'Administration et de la Fonction Publique.

D'après ses initiateurs – les ministres -, ce rendez-vous avait pour objet d'expliciter au mieux le document intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics ».

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'effectivement les positions gouvernementales ont été étalées au grand jour ! Et ce n'est pas exagérer que de dire que ce qui est à l'ordre du jour est bien le démantèlement du Statut Général …

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT-Fonction publique

Catégories: Sortir de sa bulle

Françoise Nyssen est en vacances ? !

(UGFF) - mar, 13/03/2018 - 10:18

Depuis maintenant plusieurs semaines, des postes de responsables de services, cibles du programme gouvernemental « Action Publique 2022 », sont vacants. Cette situation est inédite au ministère de la culture ; elle est particulièrement grave aussi...

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT-Culture

Catégories: Sortir de sa bulle

Mobilisations du 22 mars : Live Facebook le 14 mars à 19h30

(UGFF) - mar, 13/03/2018 - 09:35

Dans le cadre de la mobilisation du 22 mars prochain, la CGT-Fonction publique organise le 14 mars 2018 de 19h30 à 20h30 un Live Facebook avec Jean-Marc CANON, Secrétaire général de l'UFSE-CGT ; Baptiste TALBOT, Secrétaire général de la FDSP-CGT et Mireille STIVALA, Secrétaire générale de la FSAS-CGT sur le thème « Débat sur la Fonction publique et la construction de la journée du 22 mars ».

Pour y participer il faudra vous connecter à partir de 19h30 en cliquant ICI

Catégories: Sortir de sa bulle

L'effort de recherche de la France continue de baisser

(UGFF) - lun, 12/03/2018 - 09:57

Selon les services d'information du gouvernement l'effort de recherche continue de baisser. De 2,28% du produit intérieur brut (PIB) en 2014, il est passé à 2,27% en 2015 puis à 2,25% en 2016. Cette baisse est due à la baisse des dépenses de recherche et développement (R&D) des entreprises sur le territoire national qui de 1,45% du PIB en 2015 sont passées à 1,43% en 2016.
La recherche privée est très concentrée : 1 % des entreprises exécutant de la R&D sur le territoire national effectuent 60 % des dépenses de R&D et reçoivent 71 % des financements publics allouées aux entreprises pour financer la recherche.

Pour en savoir plus, lire le communiqué du SNTRS-CGT

Catégories: Sortir de sa bulle

Poursuite de la mobilisation à la Cour nationale du droit d'asile (CNDA)

(UGFF) - lun, 12/03/2018 - 09:25

Cour nationale du droit d'asile (CNDA) : une lutte exemplaire

Depuis maintenant trois semaines, dans l'unité syndicale, les agents de la CNDA sont en grève.

C'est un événement inédit !

Pour en savoir plus, lire la motion de soutien de l'UFSE-CGT

Lire l'article publié dans l'Humanité du 2 mars 2018

Message du 9/3/18 de l'intersyndicale de la CNDA-CE :

Les agents réunis en Assemblée générale ont voté la reconduction de la grève pour la journée du lundi 12 mars 2018.

L'intersyndicale sera reçue par la direction le lundi 12 mars après-midi en vue de signer un protocole d'accord.

Par ailleurs, une caisse de grève en ligne a été lancée. Ni l'identité des donneurs ni les montants des dons ne sont publics. Vous trouverez le lien ci-après : https://www.leetchi.com/c/cnda-en-greve.

L'intersyndicale CGT, FO et UNSA-SIPCE

Préavis de grève intersyndical reconductible à partir du 13 février 2018.

Communiqué de presse CGT, FO, UNSA

Catégories: Sortir de sa bulle

Conseil d'administration du CNOUS du 12 mars 2018 : déclaration CGT

(UGFF) - lun, 12/03/2018 - 09:19

La signature par l'UN CGT CROUS et par nos fédérations FERC CGT et UFSE CGT du protocole de fonctionnarisation du 4 mai 2017 est une victoire historique pour les personnels ouvriers.
Elle est l'aboutissement de dizaines d'années de luttes tenaces et sans discontinuité de la CGT.

Après la tentative de mise en échec de la fonctionnarisation, la direction du CNOUS s'attaque maintenant à la circulaire ARTT des CROUS du 8 février 2002 afin de mettre fin aux garanties actuelles des personnels. En effet, la direction du CNOUS souhaite instaurer une politique de site particulièrement dangereuse pour la santé des agents (affectation sur une zone géographique, flexibilité, polyvalence accrue, etc.) mais aussi remettre en cause la garantie des droits aux congés.

La feuille de route de l'équipe du CNOUS actuelle n'est-elle pas le démantèlement des CROUS ?

Pour en savoir plus, lire la déclaration UN CGT CROUS

Catégories: Sortir de sa bulle

Mobilisation du 22 mars : on y va tous ensemble !

(UGFF) - ven, 09/03/2018 - 09:14

Interventions dans cette vidéo de :
Jean-Marc Canon, SG UFSE-CGT ; Baptiste Talbot, SG FDSP-CGT ; Mireille Stivala, SG FDSAS-CGT ; Laurent Brun, SG CGT-Cheminots ; Philippe Martinez, SG de la CGT.

Le 22 mars, dans le cadre d'appels intersyndicaux très largement majoritaires, agents de la Fonction publique et cheminots sont appelés à l'action.

Les mobilisations du 22 mars participent du combat d'intérêt général pour l'avenir du service public.

Le devenir de nos outils collectifs et démocratiques de réponse aux besoins de la population, les conditions de travail et les garanties statutaires de celles et ceux qui font vivre le service public au quotidien, sont au centre des mobilisations du 22 mars.

Tract CGT-Fonction publique/CGT-Cheminots « Cheminots, agents de la Fonction publique, usagers du service public : UN COMBAT COMMUN POUR L'INTÉRÊT GÉNÉRAL »

Catégories: Sortir de sa bulle

LA FORME DE L'EAU

(UL CGT Roissy) - jeu, 08/03/2018 - 15:47

Modeste employée d'un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d'autant plus isolée qu'elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu'elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Un amour au premier regard. Le motif romantique par excellence. Personne n'est dupe, mais peu importe, on a tous été bercés par divers histoires de coup de foudre et autres contes romanesques, alors pourquoi se braquer au prétexte que l'un des deux amoureux est une étrange créature couverte d'écailles ? Cette question, puisqu'elle revient à interroger les critères qui distinguent « humains » et « monstres », incorpore parfaitement cette passion dans la filmographie de Guillermo del Toro dont on connaît, depuis maintenant un quart de siècle, le goût pour cette thématique philosophique, dans la droite lignée de l'empreinte qu'a su laisser Tim Burton sur le cinéma fantastique.

Après deux films qui sont loin d'avoir fait l'unanimité (Pacific Rim et Crimson Peaks), del Toro semble avoir entendu le reproche qui leur fut fait, celui de quelque peu délaisser ses personnages au profit d'une recherche esthétique et technique, puisqu'il a fait le choix de revenir à la quintessence de son cinéma, tel qu'il l'avait atteint dans son Labyrinthe de Pan. Le dispositif est d'ailleurs relativement similaire : celui de placer dans un contexte historique tendu (en l'occurrence, les Etats-Unis du début des années 60, alors que la guerre froide était à son paroxysme) un élément fantastique qui va exacerber les pires comme les meilleures attitudes humaines.
Dans le Labyrinthe de Pan, c'était l'émancipation de la jeune Ofelia qui naissait de sa rencontre avec le faune, ici ce sont les sentiments amoureux d'Elisa qui forment la finalité de cette fable.

Plutôt qu'un conte de fées enfantin, c'est le classique du film de monstre L'Etrange Créature du Lac Noir qui sert cette fois de catalyseur à l'imaginaire de Guillermo del Toro. A la différence du chef-d'œuvre de Jack Arnold, dans lequel l'expédition américaine rencontre la créature en Amazonie, le scénario de del Toro imagine le retour de ces militaires avec « l'actif », comme ils l'appellent, dans leur cargaison. Cette différence de contexte est l'occasion pour le cinéaste mexicain de dépeindre une Amérique faussement idyllique, comme un miroir de ce qu'elle est aujourd'hui. Autour de l'histoire qui va naître, la direction artistique est minutieusement travaillée pour alimenter les nombreuses thématiques présentes dans le scénario, à commencer par une dénonciation frontale de la société de consommation, présentée comme antagoniste de l'amour.

Mais là où son long-métrage parvient à créer une intensité émotionnelle à l'état pur, c'est assurément dans l'alchimie que la mise en scène parvient à faire naître entre ses deux personnages principaux. Les prestations des acteurs n'y sont évidemment pas non plus pour rien. Face à Doug Jones, qui a déjà interprété presque toutes les créatures du bestiaire de del Toro, Sally Hawkins fait preuve d'un charme magnétique irrésistible. En plus de se donner le défi d'exprimer son amour sans mot dire (ce qui, déjà, est une performance comme les aime beaucoup l'Académie), elle parvient à exprimer une candeur et une sensibilité qui la rendent bouleversante.

En plus de ces deux êtres marginaux qui apprendront à communiquer à la seule force de leur amour, del Toro imagine un colocataire gay et fantasque (qui lui sert par ailleurs de narrateur), un scientifique russe pris entre deux feux, ainsi qu'une collègue afro-américaine. Autant dire que l'Amérique, telle qu'elle apparaît ici, est composée de minorités, toutes désocialisées à leur façon. Le discours politique de cette version moderne de La Belle et la Bête, est donc avant tout une dénonciation de la discrimination et du communautarisme qui gangrènent les Etats-Unis de l'ère Trump.

Et pourtant, le grand méchant n'est pas alimenté par cette haine de l'autre. Le personnage de Michael Shannon est un être certes détestable, mais la façon dont ses motivations sont purement professionnelles, alors qu'il apparaît à coté comme un bon père de famille, voire même comme étant celui auquel il est le plus facile de s'identifier, nuance habilement le caractère manichéen propre au cabotinage de l'acteur.

Ce général antipathique est-il l'individu le plus humain, victime des normes sociales qui lui sont imposé, ou au contraire le plus monstrueux du film ?
Ce doute moral plane sur la fin ouverte, qui elle-même rend discutable l'affirmation comme quoi une histoire d'amour mène automatiquement vers un happy end romanesque.

Guillermo del Toro nous laisse face à toutes ces questions insolubles – comme le faisait Burton avant lui – qui ne cesseront de nous hanter, au même titre que la beauté des images, tant en termes de photographie que de cadrage, avec laquelle il a filmé cette histoire d'amour brute comme un diamant.

Catégories: Sortir de sa bulle

Travailleurs sans papiers GLS à Roissy

(UL CGT Roissy) - jeu, 08/03/2018 - 15:25

Leur lutte, c'est la nôtre !

La direction de GLS a assigné en référé, le 21 février 2018, nos camarades sans-papiers afin d'obtenir l'évacuation des locaux.

Le juge a renvoyé l'affaire au 07 mars 2018 mais nous a demandé d'évacuer le site sous 24 heures.

Nous avons donc jusqu'au 07 mars pour mettre la pression sur GLS afin d'obtenir la régularisation de nos camarades sans-papiers.

Au bout de 16 jours de lutte, la direction de GLS durci le ton

Elle se refuse à toute régularisation et empêche 14 salariés de rentrer de nouveau dans l'entreprise, après être sortis pour se laver (ils ne sont plus que 20 à occuper l'entreprise).

GLS est un boulimique du travail intérimaire : 40 % en moyenne sur l'année pour une entreprise qui compte 1 400 salariés !

Et il dit n'être responsable de rien. Le comble est que GLS est un récidiviste, il y a une dizaine d'années, il a déjà été épinglé sur cette question.

Catégories: Sortir de sa bulle

Chantier action publique 2022 : un outil pour l'austérité et contre les services publics

(UGFF) - jeu, 08/03/2018 - 11:38

Le « Chantier action publique 2022 » (CAP 2022) a été initié par le Premier ministre par une lettre aux membres du gouvernement en date du 26 septembre 2017.

Si deux des principaux objectifs affichés peuvent parfaitement faire l'objet d'échanges — voire, sur le principe, susciter quelques points d'accord, les véritables buts recherchés qui sont explicitement mis en avant sont autant de points frontaux de désaccord, en tout cas avec la CGT. En effet, d'un côté est mis en avant le besoin « d'améliorer la qualité des services publics » et « d'offrir aux agents publics un environnement de travail modernisé en les impliquant pleinement dans la définition et le suivi des transformations », mais, de l'autre, l'exercice est immédiatement encadré par la nécessité « d'accompagner rapidement la baisse des dépenses publiques » et de « réduire de trois points la part de la dépense publique dans le PIB d'ici 2022 » et la volonté de « transférer des politiques publiques au secteur privé, voire des abandons de missions ».

Lire la suite de la tribune de Jean-Marc CANON du 8 février 2018 publiée dans la NVO en cliquant ICI

Catégories: Sortir de sa bulle

Dialogue social dans la Fonction publique : lettre unitaire au minsitre O. DUSSOPT

(UGFF) - mer, 07/03/2018 - 16:47

Monsieur le Ministre,

Nous venons de recevoir de votre part un document d'orientation pour la concertation : « Refonder le contrat social avec les agents publics » qui annonce une éventuelle réunion plénière la semaine du 12 mars.

Nos 7 fédérations syndicales tiennent à vous exprimer leur profond mécontentement quant à cette manière de mener le « dialogue social ».

Pour en savoir plus, lire la lettre unitaire au secrétaire d'Etat à la Fonction publique

Catégories: Sortir de sa bulle

"Big bang" de la formation professionnelle : vers la disparition de la formation professionnelle

(UGFF) - mar, 06/03/2018 - 17:53

La ministre du travail a annoncé son "big bang de la formation professionnelle". Ces annonces remettent en cause les discussions qui ont eu lieu entre les partenaires sociaux...

Pour la FERC-CGT, non seulement le compte n'y est pas mais, pire que cela, ce "big bang" réduit à néant la formation professionnelle.

Dès le 22 mars, elle appelle l'ensemble des salarié·es et des privé·es d'emploi à se mobiliser pour défendre la formation professionnelle !

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la FERC-CGT

Catégories: Sortir de sa bulle

Compte-rendu CGT du groupe de travail « Elections professionnelles » du 13 février 2018

(UGFF) - mar, 06/03/2018 - 17:04

L'ordre du jour de cette réunion a été consacré au suivi du GT du 5 décembre, à des infos d'ordre général, au plan COM de la DGAFP, à un point sur les décrets en cours et aux questions juridiques.
La DGAFP a rappelé que la date du scrutin au 6 décembre a été confirmée par les courriers du ministre des 5 et 18 janvier 2018.

Pour en savoir plus, lire le compte-rendu CGT

Catégories: Sortir de sa bulle

Grève du 22 mars : Communiqué de presse du 6 mars 2018 des syndicats de la Fonction publique

(UGFF) - mar, 06/03/2018 - 16:35

Les organisations syndicales CFTC, CFE-CGC, CGT, FA-FP, FO, FSU et SOLIDAIRES, réunies ce jour, continuent d'inscrire résolument leur action dans la préparation de la journée de grève et de manifestations du 22 mars 2018.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse unitaire du 6 mars 2018 des Organisations syndicales de la Fonction publique

Dossier complet « Le 22 mars, tous mobilisés dans la Fonction publique pour les missions publiques, l'emploi, le pouvoir d'achat »

Catégories: Sortir de sa bulle

Comité de suivi Action Publique 2022 du 5 mars 2018 : communiqué unitaire

(UGFF) - lun, 05/03/2018 - 14:34

Les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires rappellent leur attachement à un dialogue social constructif, sincère qui permet de faire avancer les droits des fonctionnaires et agents publics.

Elles considèrent que le comité de suivi Action Publique 2022 ne permet en aucun cas cette expression.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse CGT, FO, Solidaires

Catégories: Sortir de sa bulle

Le 8 mars : toutes et tous mobilisé-e-s pour les droits des femmes

(UGFF) - lun, 05/03/2018 - 10:22
RAPPELONS À NOS EMPLOYEURS
QUE L'ÉGALITÉ EST UN DROIT CONSTITUTIONNEL ...
MÊME DANS LA FONCTION PUBLIQUE !

La Fonction publique, c'est 5,4 millions d'agent·e·s, dont 3,3 millions de femmes, soit 62 %. L'écart salarial entre les femmes et les hommes titulaires y est de 19 %.

L'écart salarial femmes-hommes est de :
➜ 14,4 % dans la Fonction publique d'État
➜ 8,3 % dans la Fonction publique territoriale,
➜21,4 % dans la Fonction publique hospitalière.

Dans les trois versants, 82 % des temps partiels sont occupés par des femmes.

Dans une période où les droits des femmes sont constamment remis en cause, nous devons faire de ce 8 mars une grande journée pour l'émancipation des femmes au travail et dans la société.

Lire le tract CGT-Fonction publique

Carte de France des actions du 8 mars 2018

Préavis de grève pour le jeudi 8 mars 2018

Vidéo de Sophie BINET, responsable du collectif CGT « Femmes-mixité »

Consulter également :

Communiqué intersyndical CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, FSU, Solidaires, UNSA

Le 4 pages confédéral

Le site confédéral « Gagner l'égalité professionnelle »

La carte postale de syndicalisation

Tract de l'UCR-CGT

Le site #8mars15h40.fr (avec la carte de France des actions)

Catégories: Sortir de sa bulle

Message de solidarité à la CGT Mayotte

(UGFF) - jeu, 01/03/2018 - 18:58

L'UFSE apporte sa solidarité au mouvement de grève décidé depuis le 20 février 2018, des populations et des salariés qui combattent l'insécurité qui traverse le département de Mayotte.

En effet, ce sont des agressions de toutes sortes qu'ils et elles subissent suite aux renoncements des exécutifs à tous les niveaux de responsabilité sur les politiques publiques.

Pour en savoir plus, lire la suite dans le communiqué UFSE-CGT

Catégories: Sortir de sa bulle

Deux journalistes mis en examen pour avoir informé sur l'affaire Mahamadou Kanté !

(UGFF) - jeu, 01/03/2018 - 10:17

COMMUNIQUÉ CONFÉDÉRAL CGT

A peine croyable ! Deux journalistes de l'Humanité, Kareen Janselme et Cyprien Boganda, ont été entendus le 20 février dernier par un juge d'instruction avant d'être mis en examen pour diffamation. Leur forfait ? Avoir relaté, témoignages et preuves à l'appui, la discrimination syndicale qu'a vécu notre camarade Mahamadou Kanté au sein de l'entreprise de recyclage Paprec. « Comme l'illustraient déjà leurs auditions devant les enquêteurs de la police judiciaire au mois de décembre, leurs articles ne sont pas attaqués sur une formule ou une autre, mais bien sur de nombreux passages entiers. Ce qui signifie que, malgré les pièces mises en lumière par nos collègues, l'entreprise entend les censurer ou les réduire au silence. Au passage, elle tente d'obtenir par le biais judiciaire des éléments sur leurs sources », écrivent dans un communiqué le SNJ-CGT et le SNJ.

C'est à une procédure bâillon que nos deux collègues et, par extension, tous les journalistes de nos titres, sont confrontés aujourd'hui. La manœuvre vise à nous empêcher de réaliser une part essentielle de notre travail d'information sur les conflits sociaux et les luttes syndicales dans les entreprises. Elle doit donc être déjouée. Nous ne comptons pas nous laisser intimider, et nous continuerons à défendre la liberté d'informer, même sur les événements qui se déroulent derrière les murs des entreprises…

Montreuil, le 23 février 2018

Catégories: Sortir de sa bulle
Syndiquer le contenu