Sortir de sa bulle

Congrès de l'UFSE-CGT : intervention de Marie-Hélène Thomas pour les retraités le 29 mars 2017

(UGFF) - ven, 28/04/2017 - 16:36

Le 11è congrès de l'UCR (Union Confédérale des Retraité-e-s) s'est tenu du 13 au 17 mars 2017 à Bordeaux. Les organisations directement affiliées à l'UGFF étaient représentées par notre camarade retraité du Ministère des Affaires étrangères, Daniel VAZEILLE qui, malheureusement a dû quitter le congrès en cours de travaux pour des raisons de santé. Je sais à quel point cela lui en a coûté aussi j'ai, comme l'ensemble des congressistes, une pensée pour lui qui, encore aujourd'hui, est hospitalisé à l'hôpital Bichat à Paris. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement. (...)

Catégories: Sortir de sa bulle

1er mai 2017 : journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs. Ordonnancement de la manifestation à Paris

(UGFF) - ven, 28/04/2017 - 16:25

L'UFSE-CGT vous donne rendez-vous au niveau du ballon de l'UD 75.
Ci-après l'ordonnancement du cortège

Catégories: Sortir de sa bulle

Mobilisation du 1er Mai 2017

(FNTE) - ven, 28/04/2017 - 13:50
Catégories: Sortir de sa bulle

Faisons barrage au FN !

(UGFF) - ven, 28/04/2017 - 12:02

Chaque semaine, nous vous proposerons, pendant un peu plus d'un mois, un dessin d'actualité signé Coco. Dans le contexte électoral actuel, Coco nous propose un dessin sur le nécessaire barrage au FN.

Catégories: Sortir de sa bulle

Communiqué de l'UFSE-CGT DES RESPONSABILITÉS INÉDITES POUR LE MOUVEMENT SYNDICAL

(UGFF) - ven, 28/04/2017 - 11:44

Le premier tour des élections présidentielles a donc délivré ses résultats : les quatre principaux candidats sont séparés de moins de cinq points et ce sont Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui sont en lice pour le second tour. (...)

Catégories: Sortir de sa bulle

Note d'information aux salariés des entreprises sanitaires du privé

(Fédé CGT Transports) - jeu, 27/04/2017 - 16:54

Accord de juin 2016

La procédure d'extension se poursuit !

Vous êtes nombreux à faire appel à la CGT afin de prendre connaissance du déroulé de la procédure qui peut conclure à une extension de l'accord, car dans les entreprises les informations émanant des employeurs et des sites sociaux révèlent de la désinformation.

Nous n'allons pas nous étendre sur le sujet, mais aujourd'hui il est certain que la commission d'extension a lieu le 25 avril 2017 pour prendre une décision d'extension ou pas de l'accord de juin 2016 sur l'organisation du temps de travail. Dans le contenu du courrier que la CGT a reçu dans le cadre de la Commission d'extension, nous pouvons lire les réserves....

La version imprimable

Note d'information
Catégories: Sortir de sa bulle

Faire barrage à l'extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

(UL CGT Roissy) - mer, 26/04/2017 - 18:30

Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s'opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d'extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C'est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d'avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

La CGT ne se résoudra jamais à accepter un tel scénario. Elle affirme que les salariés doivent, plus nombreux et plus fort, exprimer leurs attentes et leurs exigences revendicatives, faire grandir des mobilisations convergentes capables d'imposer un rapport de force pour gagner de nouveaux droits. Seul le progrès social favorise les solidarités, participe à combattre l'exclusion, les stigmatisations, les mises en concurrence.

L'utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l'homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires.

La CGT les combat et les combattra sans relâche ! Elle n'aura de cesse de faire barrage à l'extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

L'autoritarisme des gouvernements successifs, les engagements non tenus ou les reniements, le renoncement à une Europe sociale, les dénis de démocratie, l'utilisation à répétition du 49.3 et les politiques menées ont cultivé la désespérance et le fatalisme d'une partie de la population. Cela est renforcé par la casse de l'industrie et des services publics, la montée du chômage et de la précarité, l'abandon des zones rurales et périurbaines.

La CGT ne croit pas en l'Homme providentiel et c'est la raison pour laquelle, elle revendique une véritable démocratie et de véritables droits d'expression et d'intervention dans toutes les entreprises et les services.

Elle propose des alternatives sociales comme, par exemple, l'augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour travailler toutes et tous, travailler mieux et moins.

La CGT appelle l'ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d'expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l'égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Montreuil, le 25 avril 2017

Catégories: Sortir de sa bulle

Interview de Jean Marc CANON secretaire general de l'UFSE par "acteurs publics"

(UGFF) - mar, 25/04/2017 - 19:30

“Marine Le Pen est un danger pour les fonctionnaires, mais la CGT n'exonère pas Emmanuel Macron…”

Pour son secrétaire général Fonction publique, Jean-Marc Canon, “tout oppose Marine Le Pen à la CGT”. “Ses préconisations sur le recrutement de fonctionnaires patriotes mettent en cause l'accès de tous à la fonction publique, relève-t-il notamment. Mais nous n'exonérons pas Emmanuel Macron de sa politique libérale, que nous contestons et que nous continuerons à combattre si elle est mise en œuvre.” Dans l'après-midi du mardi 25 avril, la CGT s'est prononcée officiellement : elle appelle “à ne pas voter Marine Le Pen” pour le second tour de la présidentielle.

Catégories: Sortir de sa bulle

Faire barrage à l'extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie Déclaration de la Commission exécutive confédérale du 25 avril 2017

(UGFF) - mar, 25/04/2017 - 15:08

Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s'opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d'extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C'est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d'avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

La CGT ne se résoudra jamais à accepter un tel scénario. Elle affirme que les salariés doivent, plus nombreux et plus fort, exprimer leurs attentes et leurs exigences revendicatives, faire grandir des mobilisations convergentes capables d'imposer un rapport de force pour gagner de nouveaux droits. Seul le progrès social favorise les solidarités, participe à combattre l'exclusion, les stigmatisations, les mises en concurrence.

L'utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l'homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires.
La CGT les combat et les combattra sans relâche ! Elle n'aura de cesse de faire barrage à l'extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

L'autoritarisme des gouvernements successifs, les engagements non tenus ou les reniements, le renoncement à une Europe sociale, les dénis de démocratie, l'utilisation à répétition du 49.3 et les politiques menées ont cultivé la désespérance et le fatalisme d'une partie de la population. Cela est renforcé par la casse de l'industrie et des services publics, la montée du chômage et de la précarité, l'abandon des zones rurales et périurbaines.

La CGT ne croit pas en l'Homme providentiel et c'est la raison pour laquelle, elle revendique une véritable démocratie et de véritables droits d'expression et d'intervention dans toutes les entreprises et les services. Elle propose des alternatives sociales comme, par exemple, l'augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour travailler toutes et tous, travailler mieux et moins.

La CGT appelle l'ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d'expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l'égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Montreuil, le 25 avril 2017

Catégories: Sortir de sa bulle

Circulaire du Ministère de la Fonction publique du 31 mars 2017 relative au renforcement de la politique de prévention et de contrôle des absences pour raison de santé dans la fonction publique

(UGFF) - ven, 21/04/2017 - 16:58

Les impératifs de continuité et d'efficacité du service public impliquent de développer dans la fonction publique une politique de renforcement de la prévention des absences pour raison de santé. Il appartient, en premier lieu, aux employeurs publics d'agir sur les déterminants organisationnels et managériaux de ces absences et d'intégrer cette question dans le cadre de la politique d'amélioration des conditions de travail. (...)

Catégories: Sortir de sa bulle

Campagne contre l'extrême droite

(UGFF) - ven, 21/04/2017 - 16:52

Vous trouverez en pièce jointe la note économique de la CGT sur les vieilles idées et nouveaux habits du FN 2017 ainsi que des fiches qui rétablissent la vérité sur le FN.

Catégories: Sortir de sa bulle

SOLIDARITE DE L'UFSE-CGT AVEC LE PEUPLE TURCCOMMUNIQUE

(UGFF) - ven, 21/04/2017 - 14:50

La Commission Exécutive de l'UFSE-CGT (UGFF), réunie pour la première fois après son congrès de la fin mars, condamne fermement et résolument la politique menée par le Président ERDOGAN.(...)

Catégories: Sortir de sa bulle
Syndiquer le contenu