Action sociale : le Bataillet vit, le Bataillet vivra. Signez la pétition pour réclamer son maintien

Le Bataillet vit et doit continuer à vivre grâce à votre soutien.

Le 26 février dernier, le Secrétaire Général a foulé du pied le semblant de dialogue qu'il avait initié fin 2012 en nous annonçant : « le Bataillet va fermer » et aucune discussion n'est possible ! Pourquoi ? Parce que la Cour des Comptes critique l'action sociale à la DGAC et met en exergue notre dernier centre de vacances. L'USAC-CGT refuse de laisser la CdC et la DGAC décider de cette fermeture sans autre forme de dialogue ! C'est aux agents de décider de ce qu'ils souhaitent comme offre de vacances. De l'argent, il y en a. Des solutions simples existent, c'est l'envie d'aboutir qui manque.

29/03/2013
Télécharger le(s) document(s)