Intersyndicale DGAC

L'USAC-CGT appelle à l'unité pour défendre les personnels

La DGAC risque d'être démantelée. Les statuts et la situation des personnels sont gravement menacés. Le droit de grève subit une nouvelle attaque. Les relations sociales connaissent une des périodes les plus sombres de l'histoire de la DGAC : absence de dialogue, collusion entre administration et une minorité de syndicats, confiance avec la direction rompue. Dans ce contexte difficile, l'Usac-CGT joue la carte de l'unité syndicale pour mieux défendre tous les personnels.

Lire la suite application/pdf icon 2010-04-26_2010_04_26_Tract_Unite_Syndicale.pdf

 


 

FABECi : Construire sans détruire, c'est possible !

L'intersyndicale SNICAC-CGC, USAC-CGT, SNNA-FO, SNPACM-FO et UNSA-IESSA représentant la majorité des personnels de la DGAC, s'est constituée dès l'été 2009 autour des axes suivants :

  • Le maintien de la DGAC unie dans la Fonction publique de l’Etat en tant qu’administration centrale.
  • La mise en œuvre du FABEC sur la base de coopérations renforcées sans fusion des services. L’intersyndicale dénonce le démantèlement annoncé de la DGAC et les graves menaces que cela fait peser sur les statuts des personnels, conséquence de la décision du ministère de créer un organisme intégré de la navigation aérienne pour le FABEC.Coop-Model/FABEC
  • La révision à la hausse des recrutements prévus en 2010 et 2011.

Sur le FABEC, la forte mobilisation des 13 et 14 janvier et du 23 au 26 février 2010 aura permis l'ouverture d'une mission de concertation, confiée à G. Savary. L'intersyndicale travaille à faire aboutir la voix ultra majoritaire des personnels (seuls 2 syndicats, soit à peine 25% des personnels soutiennent un fusion au sein du FABEC) et y a produit son projet "Coop Model FABEC intégré".

La DGAC continue toutefois de travailler sous le signe de la fusion des prestataires de services avec des organisations syndicales minoritaires : c’est inacceptable dans une démocratie. Dans ce contexte, l’intersyndicale suspend sa participation au dialogue social national (à l’exception des réunions sur l’action sociale et des instances paritaires traitant de l’avancement et des mutations des agents).